LA REDISTRIBUTION

Retour  

 

        "Issus de la production, les revenus de facteurs n'arrivent donc pas
     intégralement dans la poche de ceux  qui ont fourni travail et capital.
     Une partie de ces revenus est versée à des organismes sociaux  
     - caisses de retraite, organismes de sécurité sociale, caisse
     d'assurance chômage, mutuelles diverses... Deux autres opérations
     viennent alors modifier la répartition des revenus issus de la
     production. Les organismes sociaux, à qui ont été versées les
     cotisations sociales, versent des prestations à certains bénéficiaires
     - chômeurs, malades, chargés de famille, retraités, boursiers... Voilà
     une première modification importante, car ceux qui paient ne sont pas
     forcément ceux qui reçoivent. En outre, beaucoup d'entre nous paient
     des impôts sur le revenu (En 1984, ça a été le cas de 63 % des "foyers
     fiscaux". Au sein d'un même ménage, il peut y avoir plusieurs "foyers
     fiscaux", par exemple si les enfants déclarent leurs revenus séparément
     de leurs parents, tout en vivant chez eux.) et des impôts locaux (taxe
     d'habitation, taxe foncière). Ces impôts diminuent d'autant les revenus
     des ménages concernés."

            D. Clerc, "Déchiffrer l'économie", Ed. Syros-Alternatives, 1990.